Comment réaliser la pose d’une chape liquide

Avant de faire le revêtement du sol, il faut bien choisir le type de chape à utiliser. Bien sûr, la chape liquide est la plus utilisée. Il sera ensuite question de choisir quel type de chape liquide choisir le professionnel qui offre un prix chape liquide au m2 adapté pour vous. Elle est réputée pour avoir une capacité auto lassante et auto nivelante. On entend souvent que c’est facile à faire, mais comment faut-il vraiment faire pour réaliser la pose d’une chape liquide ?

 

Les préparations avant la pose

Avant tout il est nécessaire de voir si un ravoirage est nécessaire ou non. Ceci est requis lorsque le niveau du support nécessite une certaine compensation ou quand le support n’a pas une parfaite planéité. On procède ensuite à la pose de la douche de désolidarisation, des isolants thermiques et acoustiques.

Si vous voulez un système de chauffage au sol, il sera aussi nécessaire faire de poser un plancher chauffant. On peut maintenant poser les protections périphériques pour éviter les débordements. On procède ensuite aux dernières vérifications avant d’entamer le coulage.

 

Le coulage de la chape liquide

C’est l’étape la plus rapide de la pose. Tout d’abord, on procède à un contrôle qualité de la chape avec quelques tests. Une fois cela accompli, on fait sortir la chape de la toupie pour aller directement dans la pompe mécanique. Ce système de pompage permet de couler le mortier plus aisément. C’est la partie de routine pour les applicateurs professionnels. De plus qu’elle ne requière aucune précision particulière. C’est rapide, c’est ergonomique et c’est très sécurisé.

 

La finition

Lorsque la chape est encore liquide, il faut assurer sa planéité parfaite. Pour cela on procède à des passages croisés de barre ou de balais en vue d’avoir une surface irréprochable. On peut aussi, après l’opération, réhydrater la chape en utilisant un jet d’eau à très basse pression. Il faut maintenant attendre que la chape puisse sécher.

Une fois sèche, la chape liquide n’attend plus que votre revêtement de sol. Dans le cas où vous avez opté pour un plancher chauffant, l’installateur de chauffage doit obligatoirement faire une première mise en chauffage, seulement une semaine après le coulage.